Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 15 novembre 2016

LABELLISATION DU PÔLE ATHLETISME

La Fédération Française d' Athlétisme, par l'intermédiaire de sa commission fédérale, a labellisé et certifié notre club dans plusieurs secteurs :

Secteur jeunes : label d'argent.

Secteur Piste : label d'argent.

Secteur hors Stade : label Or.

Secteur Haut niveau national : Certification.

Ces labellisations et cette certification est la concrétisation d'un travail de fond entrepris depuis plusieurs années par nos différents entraîneurs qui, à force de volonté et de motivation, ont réussi à atteindre les objectifs du club.  Mais il reste encore beaucoup de travail  auprès des écoles primaires, collèges et lycées. Nous avons signé plusieurs conventions dans le primaire et le secondaire. La route est tracée, il reste à la développer. Cette saison nous avons créé un pôle Handisports dans le cadre de notre contrat d'objectif avec la Mairie de Paris .

AB

dimanche, 30 octobre 2016

Free Ping à Chantin - Convention avec l'AS Chantin

 
Dans le cadre d'une convention avec l'Association Sportive et Culturelle de l'Ecole Antoine Chantin, la JAM anime depuis fin septembre un atelier "free ping" le lundi soir de 17h à 18h à l'école élémentaire Antoine Chantin. 14 enfants du CP au CM2 découvrent les joies de la petite balle ronde sur les tables de la cantine avec des filets adaptables. La table peut être rectangulaire (on commence simple) mais pas forcément... En forme de L de T, de O, la forme et la taille de la table peuvent évoluer en fonction de la place disponible et de la technique des joueurs.
AB.

dimanche, 28 août 2016

Reprise de nos activités sportives

Après des vacances bien méritées, la JAM reprendra ses activités sportives aux dates suivantes :

03/09/2016 Forum des sports du 14ème place Jacques Demy.  Présence de notre club de 14H00 à 18H00

05/09/2016 Athlétisme/running au stade Jules Noël de 19H00 à 21H00

05/09/2016 Natation à la piscine Aspirant Dunand Paris 14ème de 17H30 à 19H15

05/09/2016 Tennis de Table au gymnase d'Alésia de 17H30 à 19H30

06/09/2016 Football au stade Jules Noël de 17H30 à 19H30

13/09/2016 Volley-Ball au gymnase Jules Noël de 20H30 à 22H15

17/09/2016 Tennis au stade Elisabeth de 10H00 à 12H00

Bonne rentrée sportive.

Arnaud Batissier (Président Omnisports)

lundi, 16 mai 2016

14 05 Meeting JAM 2016 : vive les minimes !

2016 05 meeting JAM.jpgAprès le meeting Orabona du Stade Français pour les benjamins, 5 clubs parisiens (Championnet, JAM, PAA, PUC, Stade Français) ainsi que l'AS Collège Alphonse Daudet sont venus participer à notre triathlon réservé cette année aux minimes pour ouvrir la saison estivale.
Force est de constater que la coupure des vacances n'a pas empêcher de belles performances.
Félicitons à nos jeunes jamistes qui pour certains se sont préparés pendant les vacances : les minimes filles essentiellement. Les efforts dans l'unité on le voit donnent de beaux résultats puisque les filles Clara, Niouma, Djénéba et Ingrid (ci-dessous) gagnent le relais 4x60 en 30''8 (record JAM).
Remerciements aux parents accompagnateurs qui ont été photographes, juges, entraîneurs et ont soutenus les encadrants du club.
Grand merci à nos élus du 14ème : Carine Petit (maire), Pascal Cherki (député) Amine Bouabas (adjoint au sport) venus soutenir nos jeunes et assister au spectacle.

P1050697.JPG

 

 

mercredi, 20 avril 2016

NE TOUCHEZ PAS A MES SUBVENTIONS

P1050429.JPGIl y a eu la réduction des aides aux sports (tickets CAF, Reduc'sport) pour les jeunes en difficultés, ceux dont les parents n'ont que les minima sociaux pour vivre.

Aujourd’hui "l'attaque magique" de la Mairie de Paris (M. Martins Adjoint aux sports, Mme Hidalgo Maire de Paris, et M. l’Adjoint chargé des finances) a décidé de réduire les subventions aux associations sportives pour la saison 2016-2017 de 5 à 30% de leur montant initial. Je leur rappelle que le sport est un lien social qui permet le "vivre ensemble". Malheureusement nos principaux interlocuteurs du sport à Paris ne connaissent quasiment rien dans ce domaine. Les questions suivantes se posent : Ont-ils déjà pratiqué le sport d’une façon assidue ? Sont-ils des personnes de terrain ? Heureusement il existe encore quelques exceptions.

Le sport défend des valeurs telles que : respect de soi, de l’adversaire, des règles du jeu, la solidarité et l’esprit d’équipe.

Il est un vecteur efficace d’éducation et d’éveil à la citoyenneté, un outil à fort impact social.

Hélas le sport ne fait pas bon ménage avec la politique. Il faut mesurer la portée sociale du sport et bâtir ainsi une politique fidèle à la représentation qu'ont les citoyens de cette activité humaine. Le sport en général peut participer à créer une société saine, pacifique et harmonieuse sans générer de conflits majeurs.

Arnaud BATISSIER

mardi, 05 avril 2016

LES 120 ANS DE LA JAM

P1050362.JPGP1050354.JPGLe 02/04/2016 la JAM a fêté ses 120 ans dans les locaux de Montparnasse rencontres en présence de Mme Nathalie Kosciusko-Morizet, M. Bertrand Lesain et de M. François Denis, président de l’OMS 14 et des anciens de la JAM. Le 19/06/2016 les jeunes sportifs fêteront ces 120 ans au Stade Jules Noël de 09h00 à 17h30. A cette occasion quelques pôles sportifs seront représentés.
Dans son discours le Président de la JAM a expliqué les tenants et les aboutissants de la longévité de notre club dans le 14ème arrondissement. Notre groupement sportif a toujours été en phase avec la société, c’est-à-dire de se mettre au diapason de celle-ci, de se donner les moyens d’agir pour la changer positivement. Aussi fêter les 120 ans démontre notre capacité à perdurer et à agir pour que les choses bougent dans le bon sens. Nous pouvons regretter que nos subventions en général stagnent dans la mesure où nous obtenons d’excellents résultats dans nos différentes sections sportives (Athlétisme au niveau national, etc.). Il ne nous reste qu’à rechercher de nouveaux moyens financiers pour exister. La seule solution est de s’orienter vers des activités marchandes pour trouver des ressources nouvelles. C’est la diversification.
Cette année nous avons décidé de créer une nouvelle section, l’Handisports (Athlétisme et Basket fauteuil) au stade Jules Noël. Je terminerai cet article par une citation de H. Fayol « Prévoir, c’est à la fois supputer l’avenir et le préparer ; prévoir c’est déjà agir ».
Arnaud Batissier

P1050377.JPG

samedi, 13 février 2016

Que de médailles OMS 14

médailles OMS 14 02 2016 DSC_0473.JPG

 

Le 10/02/2016 a eu lieu la remise des médailles de l'OMS 14 à la mairie du 14ème dans la salle des  mariages. Celle-ci était comble (450 personnes). Beaucoup de familles s'étaient déplacées pour cette cérémonie annuelle. L'OMS compte 90 associations adhérentes qui représentent 18000 sportifs dans tous les sports de l'arrondissement. Cette année beaucoup de récipiendaires furent médaillés (116 médailles). Notre club omnisports peut s'enorgueillir de 12 médaillés : 6 de bronze en tennis de table, 1 bronze en football, 5 argent en athlétisme.

Félicitations à tous nos champions.

Vive la JAM nous sommes les meilleurs.

Arnaud BATISSIER

médailles OMS14 02 2016 DSC_0474.JPG

samedi, 21 novembre 2015

Un budget en trompe l'oeil

Le budget des sports du gouvernement se décompose dans le projet de loi de finances 2016 en deux grandes enveloppes : les crédits du programme sport d'un côté, ceux du CNDS de l'autre. Globalement, le budget 2016 sera de 497 millions, contre 494 millions d'euros en 2015 soit +0.6%. C'est une goutte d'eau dans l'océan. De qui se moque-t-on ? Le CNDS est une nouvelle fois siphoné passant de 270  millions d'euros à 264 millions d'euros. C'est  la quatrième année consécutive de baisse de celui-ci. Il est prévu que 10 millions d'euros versés via le CNDS serviront pour soutenir la candidature de Paris pour les JO 2024. Au début  la Maire de Paris, Madame HIDALGO, était réticente pour la candidature de Paris. Par un miracle, elle se décida à présenter celle-ci. Dans ces conditions, les moyens financiers de la ville de Paris devaient être à la hauteur de son ambition. Elle se tourna vers le gouvernement pour obtenir des subsides financiers pour soulager les finances de la ville. A l'époque de sa création le CNDS  était destiné aux associations sportives pour développer des projets sportifs. Aujourd'hui, il sert de variable d'ajustement pour les politiques sociales. Dans ce budget gouvernemental 2016 il y a deux pistes prioritaires : les zones sensibles et le sport de haut niveau. En effet il est prévu 5 millions d'euros de primes pour les futurs médaillés et 1.83 millions d'euros pour la couverture des accidents du travail et des maladies professionnelles de 5600 sportifs de haut niveau. Cette disposition fait double emploi. En conclusion, le budget des sports 2016 fait la part belle aux sportifs de haut niveau et aux grands événements sportifs. Quant au sport pour tous, il paraît de plus en plus fractionné entre d'un côté, des territoires et des publics prioritaires qui captent les subventions pour les aides à l'emploi, et de l'autre, des territoires et des publics non prioritaires dont les moyens tant en faveur des associations sportives (subventions), que des équipements se réduisent d'année en année. Avec toutes ces dispositions allons-nous rallumer un vieux combat entre le sport de haut niveau (professionnel) et le sport amateur. ? Les paris sont ouverts.

Arnaud Batissier

vendredi, 06 novembre 2015

CONVENTION DE PARTENARIAT BASKET FAUTEUIL

20151104_200202.jpgLa JAM a signé le 04/11/2015 au stade Emile Antoine une convention de partenariat avec l'association CAPSAAA (basket fauteuil). Etaient présents : Ms Ryadh Sallem, Batissier Arnaud, Caldayroux Patrick. Les idées fondatrices de cette association sont de sensibiliser les personnes handicapées, mobiliser toutes les énergies individuelles, développer l'enthousiasme collectif, soutenir les initiatives et promouvoir les idées. Son président M. Ryadh Sallem est triple champion d'Europe de basket fauteuil avec son équipe de nationale 1 et est à l'initiative du projet pédagogique "le sport au service de l'éducation CAP classe. CAPSAAA organise des rencontres entre personnes handicapées mais aussi personnes handicapées et  personnes valides.

Nous souhaitons une longue vie à ce partenariat.

Arnaud BATISSIER

dimanche, 16 août 2015

Carton rouge sur les Aides sportives

La rentrée sportive 2015/2016 se profile à l’horizon. Les mauvaises nouvelles continuent d’affluer au niveau  de toutes les aides sportives aux clubs :

 - Reduc’sport, qui était plafonné à 80€, se retrouve plafonné à 60€ (sous condition d’obtenir l’ARS allocation de rentrée scolaire).

 - Le ticket loisir CAF, qui valait 155€, diminue en fonction du quotient familial. A quoi sert-il ? Il est utilisé pour régler une licence, une inscription, une adhésion ou des équipements sportifs.

      0€ à 350€                       100€

 351€ à 450€                          90€

 451€ à 650€                          80€

 - D’autre part les subventions de fonctionnement de la Mairie de Paris attribuées aux associations sportives stagnent et régressent pour certaines. Le budget sport de la Mairie de Paris est amputé de 10% dans le cadre d’économies.

 - La part territoriale du CNDS Île de France a baissé de 22% sur décision gouvernementale, ce qui va mettre en grandes difficultés les clubs sportifs de notre région ainsi que les salariés de celles-ci.

Devant ce constat lamentable, ce seront tous les licenciés qui paieront les augmentations des cotisations. Le sport serait-il devenu la bête noire de nos gouvernants ? Le monde sportif s’interroge sur des décisions absurdes. J’appelle l’Etat, la Mairie de Paris et tous les autres organismes sportifs  à revoir leurs positions. Cette situation inacceptable ne peut que mettre en péril la continuité des actions du mouvement sportif, ainsi que la viabilité économique de nos structures.

 Je terminerai par cette citation du philosophe HEGEL : « Ecouter la forêt qui pousse plutôt que l’arbre qui tombe ».

 Arnaud Batissier

 

jeudi, 09 juillet 2015

Réduc’ Sport en Péril

C’est un dispositif qui permet aux jeunes de 8 à 16 ans de pratiquer un sport avec une réduction de 60€ pour leur cotisation, à condition qu’ils aient droit à l’allocation de rentrée scolaire (ARS).

Cette aide était de 80€ pour la saison 2014/2015. Pour la saison 2015/2016 elle est réduite de 20€ et est plafonnée à 60€. Une nouvelle fois le sport est amputé. Qui va trinquer ? Ce sont les familles les plus modestes et les jeunes. Cette spoliation de 20€ provoquera des dégâts collatéraux dans certaines familles et chez certains jeunes.

Les personnes qui ont décidé cette réduction de 20€ sont des irresponsables qui ne connaissent pas le milieu du sport. Ces 20€ seraient certainement récupérés sur le prix des licences par les associations sportives. Cette année les subventions qui ont été votées pour les associations sportives stagnent et parfois sont en baisse.

Ce n’est pas en s’attaquant au budget des sports dans sa globalité que l’on résoudra une partie de la crise économique. Il y a d’autres solutions que le gouvernement actuel devrait explorer pour réduire l’endettement de la France.

Je rappelle que la pratique des sports est un des supports essentiels de la vie sociale. Elle est source d’engagement et d’épanouissement personnel. Elle encourage la mixité sociale et aide les publics les plus défavorisés à se sociabiliser.

Le sport n’est pas une variable d’ajustement financier mais au contraire un bien être pour les humains.

Arnaud BATISSIER

lundi, 01 juin 2015

LE PÔLE JAM BASKET – NOUVELLE FORMULE

Notre projet pour la saison 2015/2016 est la restructuration de notre section Basket.

L’objectif est de créer une Académie de Basket pour faire découvrir celle-ci dans une structure adaptée à l’accueil des jeunes à partir de 5 ans et des seniors. Cette mission se donne aussi comme objectif  d’aider le basket à se développer tant au niveau masculin que féminin dans notre quartier le 14ème. L’élargissement de notre champ d’action vers les écoles, les collèges et les lycées doit être un des éléments de la réussite de notre projet. Nous nous orientons vers les loisirs et la compétition. Les entraînements sont fondés sur la qualité et non la quantité comme dans d’autres clubs. Les entraîneurs sont diplômés avec de l’expérience. Les prix des licences sont attractifs, moins de 180€, pour les jeunes et les loisirs (seniors).

Nous ouvrons une permanence à compter du 1er juin, tous les lundis soirs de 18h à 19h30 à notre siège social 5 rue du Moulin Vert 75014 Paris pour commencer les inscriptions.

Nous restons à votre disposition pour toutes informations complémentaires par courriel à ancpe@wanadoo.fr.

vendredi, 19 décembre 2014

Insécurite et violence dans le 14ème

Depuis des années, il règne dans notre quartier une insécurité montante dans les stades Elisabeth et Jules Noël. Il n'y a pas un mois sans qu'il y ait des exactions d'une bande de jeunes qui s'en donnent à cœur joie : destruction de matériel , carreaux cassés, effraction des portes des vestiaires pour voler les affaires des sportifs (smarphone, argent, patinette des enfants et même des vêtements). D'autres phénomènes additionnels se produisent dans les couloirs de ces deux stades (provocations, insultes, bagarres envers les agents de la ville, vente de drogue en petite quantité). Toutes les associations sportives qui pratiquent leurs sports favoris en ont RAS LE BOL de tous ces délits qui sont rarement sanctionnés par la justice. Quelles solutions faut-il apporter pour éradiquer ces délits ? L'une d'elles serait d'installer des caméras qui fonctionneraient dans les couloirs des stades à certains points névralgiques. Lors d'une visite de la Maire de Paris fin juin 2014 au stade Elisabeth,  Madame Hidalgo s'est prononcée contre le système des caméras dans les stades. Alors Madame la Maire que préconisez-vous pour faire baisser la délinquance dans ces deux stades ? Il ne suffit pas de dire je suis contre il faut agir vite et bien.

Les associations sportives ne veulent plus être les spectateurs des fléaux galopants. Insécurité et violence sont liés ce qui gâche la vie de vos propres agents et aussi celles des associations sportives.

Arnaud Batissier

jeudi, 09 octobre 2014

LETTRE OUVERTE A Mme Carine PETIT Maire du 14ème

Depuis 1896 la JAM est implantée dans le 14ème arrondissement. Elle était  le premier club sportif à accueillir les enfants déshérités afin qu’ils puissent pratiquer du sport.

A l’heure actuelle notre club se développe plus particulièrement dans 3 pôles sportifs : Athlétisme, basket, tennis de table. Le pôle Athlétisme est monté en National D durant la saison 2013/2014. Le pôle Basket continue sa progression en promotion d’Excellence Région saison 2013/2014. Le pôle Tennis de Table obtient un titre de Champion de France F.S.C.F. saison 2013/2014.

Pour continuer notre développement nous avons besoin d’une augmentation de subvention de fonctionnement de 50 000€ en complément de notre subvention actuelle de 35 000€. En effet, à certains niveaux toute structure globale administrative et financière, dont la nôtre, doit évoluer dans un environnement meilleur.  Lorsque nous réglons le montant de nos concessions qui est de 30 000€ par rapport à notre subvention actuelle qui est de 35 000€, il nous reste 5 000€ de fonctionnement pour 6 sections sportives. Lorsque je compare notre subvention à d’autres clubs du 14ème qui reçoivent respectivement 115 000€ et 51 000€ pour une seule section (football).je me pose certaines questions sur la transparence de l’attribution de celles-ci. Quels sont les critères objectifs que vous employez ? Tenez-vous compte des résultats sportifs et du développement du sport féminin dans notre arrondissement ? En conséquence je vous demande de réviser votre position afin d’augmenter notre subvention d’une façon juste et égalitaire. A contrario je considèrerais que nous sommes discriminés  financièrement. Je compte sur votre réactivité afin de rectifier votre jugement sur notre club.

Arnaud BATISSIER

Président

mardi, 30 septembre 2014

RAS LE BOL

Voici quelques mois (depuis fin février 2014) que les adjoints techniques de la Direction des Sports sont en grève.  Celle-ci perdure encore pour la rentrée des associations sportives qui en ont assez de subir l’autisme de Madame HIDALGO (Maire de Paris) et de M. MARTINS (adjoint aux Sports et ancien conseiller d’arrondissement du 14ème).

L’origine du conflit est une augmentation de la prime dominicale à 180€ pour les agents qui travaillent le dimanche dans les gymnases, stades et piscines. Or la Mairie de Paris assure vouloir traiter le sujet de manière globale et aller vers l’harmonisation. Quelques discussions ont « déjà » commencé mais, malheureusement pour l’instant, elles sont dans l’impasse. De plus les mêmes négociateurs, le couple HIDALGO/MARTINS, renvoient les négociations en 2015.

Quel exemple donne la Mairie de Paris en matière de dialogue social ?

Les conséquences sportives sont catastrophiques pour les associations. En effet celles-ci qui disputent des compétitions tous les dimanches (football, basket, etc ..) sont obligés de reporter tous leurs matches à des dates ultérieures, ce qui chamboule tous les championnats au niveau de Paris.

Face à ce blocage, que compte faire la Mairie de Paris pour rouvrir de vraies négociations avec les syndicats représentatifs, régler une bonne fois pour toute ce conflit et non le repousser aux calendes grecques, ce qui serait une fuite en avant ?

L’action, c’est mieux que l’inaction.

A.BATISSIER