Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 28 octobre 2009

Dégoût du Football

Une nouvelle fois la violence s'invite dans le milieu du football. Une réunion d'urgence s'est tenue au secrétariat aux sports avec Madame RAMA YADE, Mr ESCALETTES (Président de la FFF), Mr DUCHAUSSOY (Président du sport amateur) et Mr THIRIEZ (Président de la LPF). Un consensus général s'est dégagé, la violence revient comme un tsunami. Des dispositions ont été prises : création d'une cellule de prévention et de lutte contre la violence. Celle-ci remplira des missions de veille, d'alerte et de coordination avec les ministères concernés (ministères de l'intérieur et des sports). Il y aura aussi un renforcement massif des actions de prévention. Le 1er congrés des associations des supporters se déroulera très prochainement. Celui-ci pourrait permettre de faire naître un dialogue constructif de façon permanente. Personnellement je ne crois pas à toutes ces préconisations batardes. Elles seront longues à mettre en place et inefficace. Pendant ce temps, la violence redouble sur les terrains et en dehors des stades à cause de hooligans débiles. Ils ne craignent pas la bagarre, la police et bafouent les valeurs de la république. Le football ne véhicule plus les valeurs fondamentales du sport. A contrario elle détruit l'image d'un sport populaire qui n'avait pas besoin de cela. Comment voulez-vous que les plus jeunes prennent exemple sur leurs aînés. Ils ne font que reproduire ce qu'ils voient à la télévision et sur les terrains de football. Il est grand temps que les instances dirigeantes (professionnelle et amateur) ainsi que l'Etat réagissent sinon nous allons à la catastrophe. Malgré les dispositions prisent par le passé (caméra dans les stades,  prévention, augmentation de la présence policière, renforcement des stadiers) la délinquance sportive des supporters n'a pas diminué, bien au contraire. Si nos dirigeants qui ont été élus dans leur fédérations respectives sont incapables d'éradiquer ce fléau, qu'ils démissionnent immediatement (Mr ESCALETTES, Mr DUCHAUSSOY et Mr THIRIEZ). En dernière minute, il est proposé de créer un dispositif pour libérer la parole, de briser le silence qui recouvre trop d'actes violents, en quelque sorte des cellules de "dégrisement psychologique "pour amortir les chocs et les traumatismes. Nous vivons dans un monde de fou.

Arnaud BATISSIER 

 

vendredi, 09 octobre 2009

VENEZ TOUS AU STADE JEAN BOUIN

SAUVONS LE STADE JEAN BOUIN

DE SA PROCHAINE DESTRUCTION

SAUVONS LE SPORT SCOLAIRE, FAMILIAL ET AMATEUR

 

manifestation

dimanche 18 Octobre

au Stade Jean BOUIN
de 11h30 à 13h

26 AVENUE DU GENERAL SARRAIL 75016 paris

 

Animations sportives avec le concours d'athlètes et prises de parole par les comités de soutien