Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les fossoyeurs du pavillon France

L'équipe de France ne répond plus. C'est un navire sans capitaine et gouvernail. Ce collectif se conduit comme une bande de voyous. En effet M. ANELKA insulte son entraîneur, M. GALLAS fait un doigt d'honneur à un journaliste de TF1, M. RIBERY fait le petit caïd. Cette équipe se comporte sur les terrains de football comme des culs de jatte. Chacun se la joue perso, ils se traînent comme des vieillards. Il n'y a pas de combativité et de motivation. Le groupe est moribond. Y-a-t'il un meneur de jeu ? Quels exemples donnent-ils auprès de notre jeunesse ? Ils bafouent les valeurs du football. Heureusement que quelques joueurs ne suivent pas les meneurs nocifs. Ils restent en retrait tel que le gardien de but Hugo LLIORIS. Pour les autres l'écoeurement est total. Ces mercenaires du football gagnent des millions d'euros et ont la grosse tête. Ils ne méritent pas de porter le maillot de l'équipe de France mais celui des guignols. Ils sont logés dans un super hôtel à 600 euros la nuit par personne. Je pense que les combles de l'hôtel aurait été suffisants. Quand au coach de l'équipe de France M. DOMENECH, il est inutile de lui faire de la publicité gratuite. C'est un incompétent et un irresponsable. Il a perdu toute autorité auprès de son groupe. Vivement qu'il retourne dans l'anonymat. Quand aux instances fédérales, elles doivent démissionner en bloc : M. ESCALETTES (Président de la 3F), M. LEGRAET (Vice-Président) et M. Gérard HOUILLER (DTN) et les 20 autres membres du comité directeur. Ils sont tous coupables de ce beau bordel. Alors un nouveau souffle règnera sur les instances fédérales et le football français. Cela retombera d'une façon positive sur le football amateur. Osons le changement pour que les lignes bougent.

Arnaud BATISSIER

Les commentaires sont fermés.