Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 11 novembre 2011

Un mercredi sans sport pour les scolaires

La Mairie de Paris, pour des restrictions budgétaires de la Direction Jeunesse et Sports (100000€) supprime les activités sportives suivantes : judo, roller, boxe française, basket et handball, dans les divers centres sportifs, la journée du mercredi 23 novembre 2011, programmée dans le cadre du mercredi des sports.

 

Cette fermeture entraîne l’exclusion de 12000 scolaires. La Mairie de Paris a t’elle pris en considération les conséquences pour les familles et les enfants mais aussi pour les animateurs sportifs qui ne seront pas rémunérés ?

 

Cette décision est une faute grave et une défaillance dans l’organisation et le fonctionnement de la Mairie de Paris. C’est un acte négatif vis-à-vis de la communauté scolaire et sportive. La Mairie de Paris se soucie peu des effets moraux et collatéraux pour les 12 000 scolaires concernés ainsi que pour les parents qui doivent s’organiser autrement pour trouver une activité de substitution à leurs enfants afin qu’ils ne traînent pas dans la rue.

 

Suivant Marcel Proust dans son livre « A la recherche du temps perdu » : « L’irresponsabilité aggrave les fautes ». 

 

Arnaud BATISSIER